SOA Architectes Paris SOA Architectes Paris

SOA

Pavillon de France Exposition Universelle MILAN 2015

2014

Programme

Pavillon Français de l’exposition universelle Milan 2015 sur le thème «Nourrir la planète, énergie pour la vie»

LIEU
Milan, Italie

MOA
FranceAgriMer

EQUIPE
Klapisch – Claisse (scénographes), Marchegay Technologies (mandataire), Besson-Girard (paysage)

BUDGET
15,98 M€HT

SDP
3 130 m²

STATUT
Concours sur APS

VOIR LA VIDEO DU PROJET

PDF

L'EXPOSITION UNIVERSELLE 2015, MILAN, ITALIE
« NOURRIR LA PLANETE, ENERGIE POUR LA VIE »

NOTRE PROJET propose au public une vision conciliatrice d’un espace arable de qualité avec le déploiement des industries contemporaines : un défi majeur posé par la croissance démographique et l’étalement urbain à l’échelle de la planète.
Or, une agriculture intensive et de qualité ne peut prospérer que dans un paysage désirable autant qu’habitable: nourrir la planète est affaire de présence humaine. Le projet du Pavillon de la France illustre de façon manifeste cette réflexion.
Le visiteur plonge dans la luxuriance d’un jardin occupant quasiment tout l’espace sur cinq couches nourricières : l’eau et les poissons du ruisseau, les légumes du potager, les fruits du verger, le miel des abeilles et les pignes des pins. Au-dessus s’élance une serre qui «vole», immense Fabrique aérienne qui domine le jardin autant qu’elle le célèbre.
La structure archétypique de la serre symbolise notre savoir-faire industrieux : les lieux de production, fermes, étables, longères, orangeries ; les lieux de stockage : greniers, granges, hangars ; les lieux de transformation : manufactures, pêcheries ; les lieux de commerce : magasins, halles de marché ; tout comme la maison où l’on cuisine et déguste les produits du terroir avec un souci d’excellence.
Cette halle transparente et aérée exalte et résume l’ingéniosité de l’homme à s’emparer des bienfaits du soleil. La beauté du paysage et la pureté de l’architecture annoncent une réconciliation de la nature avec l’industrie : cette «Agritecture» signe en effet le retour d’une agriculture habitée qui sera le message fort de la France en vue de nourrir la planète.

La France est un grand jardin, nous l’exportons.

DE LA MAISON A LA MANUFACTURE : POESIE D’UN OBJET TECHNIQUE

Le Pavillon de la France raconte, par sa forme iconique, l’histoire des constructions agricoles et des mondes d’occupation de la campagne française. On retrouve dans son dessin, pourtant radicalement technique, l’origine même de la ferme paysanne, la longère française, cette ferme où technique, outils, habitation, lieu de transformation et commerce ne font qu’un. Celle encore qui s’inscrit par son fonctionnement dans le cycle des saisons, dans le ressourçage et l’amendement.
Le bâtiment allie deux principes constructifs d’un côté, la filière bois dans les niveaux flottants de 1500 m² chacun en charpente et planchers massifs, de l’autre la technologie des serres qui assure la régulation thermique du bâtiment par une enveloppe intelligente. Tout en légèreté, ce volume vitré vit avec son temps et ses saisons. Il s’ouvre et se referme pour tirer avantage du climat. Il embrasse le paysage et se fond dans le ciel.
Et si le soleil est trop fort, le bâtiment déploie ses toiles blanches de protection. Il ouvre d’avantage ses vitrages et tire parti du vent pour rafraîchir ses visiteurs. Le soir, il se montre sous la forme d’une grande maison lumineuse qui accueille ses hôtes autour d’une grande cuisine.

LA SERRE

A la campagne la serre fait intrinsèquement partie de nos paysages agricoles en tant qu'outil de production. En ville la serre (botanique) témoigne de l'histoire scientifique, culturelle et architecturale. La serre est devenue un véritable outil de conception architecturale, une ressource indispensable pour penser la ville de demain. Elle est le symbole d’un monde d’échanges et de relations entre hommes et nature qui se développe harmonieusement.
• La serre comme outil de conception architecturale, de réflexion et de recherche sur le concept d'"agritecture" et d'écriture de ses règles "agritectoniques", notamment en milieu urbain.
• La serre Symbole d'un Monde d'échange qui prend en compte les enjeux du long terme, qui s'oriente vers un accès à tous à l'alimentation et aux produits de qualités, qui cherche les moyens de limiter le gaspillage.
• La serre symbole du développement des relations hommes-nature comme base d'une production plus écologique et raisonnée.
Si le "mythe" de l'architecture du XIXe siècle reste présent dans nos esprits, nous avons veillé tout au long de l'élaboration du projet à ce que le pavillon de France n'en devienne ni l'avatar, ni le cliché, mais symbolise plutôt l'envol de ce qui est du domaine de la technique vers celui de la poésie.

LE JARDIN

Le parcours des visieurs commence dans ce jardin envahi de plantes : on n’y fait pas la queue mais une cueillette de fleurs comestibles.
Dans l’Exposition s’illustre la générosité de la campagne et la science culinaire de notre pays, y sera mise en scène l’expérience française multiséculaire autant que ses avancées techniques et industrielles de pointe.
De retour au sol, sur un parvis de bois debout à la fois urbain et champêtre, le visiteur se promène dans le marché traditionnel entre les fruits de l’agriculture et les produits de la mer.
Puis il aborde l’espace des savoir-faire, et enfin rejoint le restaurant gastronomique ou la brasserie à la française sous la grande verrière qui surplombe le Decumanus et s’ouvre sur l’Exposition universelle.
Le Pavillon de la France est destiné à demeurer dans son jardin nourricier. Il invite et s’invite dans un futur résolument optimiste.

Notre projet s’inscrit dans la volonté de répondre à la problématique de l’Exposition, de «produire et nourrir autrement ». Le bâtiment se veut le reflet des atouts économiques et scientifiques de la France, de son implication dans la préservation de la qualité des produits et de l’environnement, dans une logique internationale de respect de la diversité des modèles alimentaires mondiaux, de l’indispensable équilibre entre plaisir et santé et de la nécessaire préservation des ressources de la planète.

FR / EN