SOA Architectes Paris SOA Architectes Paris

SOA

CNRS Gif-sur-Yvette

2014

Programme

Création de l'Institut de Biologie Intégrative de la Cellule "I2BC" pour la réalisation de constructions neuves et de réhabilitations de bâtiments sur le campus du CNRS

LIEU
Gif-sur-Yvette (91)

MOA
Centre National de la Recherche Scientifique (C.N.R.S.)

EQUIPE
D.A Architectes (mandataires, Sempervirens
(Paysagistes), OTE (TCE), OTELIO (HQE), Clima Plus (Fluides)

BUDGET
32.5 M€HT

SDP
11 000 m² (Neuf) / 15 000 m² (Réhab)

STATUT
Concours sur Esquisse

PDF

L’enjeu de cette opération met en scène trois grands sujets.

Le protagoniste, institut de recherche scientifique mondialement réputé qui, sur les bases d’un ensemble de bâtiments existants hétérogènes, doit ré-exprimer par la construction d’un nouvel ensemble le symbole fort de son identité et de sa modernité.

À l’heure ou l’ensemble du plateau de Saclay est en prise avec son grand projet urbain, ou les grands campus et les grandes entreprises tentent d’ajuster leurs postures à l’échelle de la Métropole, le projet de renaissance du CNRS I2BC propose de célébrer la magnificence du lieu en s’inscrivant simplement dans la juste échelle de son environnement.

La stratégie est donc très claire : l’espace public du projet doit poursuivre le vocabulaire du village et renforcer sa logique ; le traitement paysager doit revenir aux sources et à l’origine de la forêt ; l’architecture doit articuler les rues et cet environnement naturel, redonner une identité forte au site de recherche tout en intégrant des bâtiments devenus génériques.

C’est donc la dimension du paysage, qui embrasse patrimoine du village et patrimoine naturel, qui établit le lien entre l’ultra local et l’international. Notre parti urbain propose :

• D’inscrire le projet dans la continuité du village
• De prolonger la forêt au coeur du site
• De construire un réseau de pavillons qui intègre les bâtiments existants dans cette logique paysagère
• D’introduire un nouveau vocabulaire architectural unificateur qui associe dans sa matérialité les symboles naturels de la forêt et ceux, techniques, de la recherche scientifique de pointe.
• De créer une liaison fonctionnelle et rapide entre tous les bâtiments qui survole le site sans l’interrompre.
• De redéfinir les limites, les clôtures et les stationnements dans cet assemblage entre le village et la forêt.

FR / EN