SOA Architectes Paris SOA Architectes Paris

SOA

Tolbiac T7B2

LIVRAISON 2016

Programme

Immeuble de 74 logements, crèche et commerces

LIEU
ZAC Paris Rive Gauche - secteur Tolbiac Paris XIII

EQUIPE
Igrec Ingénierie (BET TCE), Inddigo (HQE), Orféa (Acoustique)

MOA
Paris Habitat

BUDGET
12 M€HT

SDP
8000 m²

PDF

Construire sur une aire si vaste, en plein coeur de Paris, là où de mémoire vivante rien n’a jamais été édifié, appelle le proche et le lointain à se rencontrer. L’enjeu est d’établir des continuités et des confluences architecturales pour fabriquer la marque du site. Il s’agit autant de dévoiler ce qui est indéniablement présent dans l’inconscient urbain de Tolbiac, de la colline d’Ivry, des quais, que d’inventer une nouvelle façon de raconter ce quartier. Ce projet entend donc établir des liens familiers avec son environnement.

Ancrés sur le socle sobre avec sa vitrine commerçante chaleureuse, les façades des deux grands volumes de logements sont entièrement construites et élevées en briques pleines. Robuste, capable de transmettre de façon palpable sa matérialité, cette brique vient renforcer un registre établi à Masséna. La distinction entre le commerce et les logements est claire : deux matérialités s’opposent fortement.
Le premier volume, côté Avenue de France, joue de la verticalité. Il s’élève vers le ciel et pour trouver sa place face à l’extrême monumentalité qui lui fait face, il se divise en deux tours et instaure son propre registre. Cette figure urbaine de la proximité, développée autour de ces failles verticales, rappelle de nombreuses tours de logement du 13e arrondissement.

Le principe de percement des deux immeubles de logements, la fenêtre en escalier, agit comme une matrice générale. Elle supporte l’idée de cette fragmentation qui ouvre sur le proche comme le lointain et donne à l’ensemble du bâtiment son identité.

Contre toute attente, le second immeuble de logement, orienté du côté de la colline et de la promenade plantée, lévite comme un nuage au-dessus du socle et entend s’ouvrir directement vers ciel.

La crèche se présente en trois temps et à trois échelles. D’abord, connectée au jardin, elle occupe une double travée retirée de la halle pour accueillir ses occupants. Ensuite, elle se développe entre la halle et les logements, dans une strate transparente d’une parfaite lisibilité. Enfin, elle colonise les toitures du coeur d’îlot avec son pavillon perché, petit havre de paix protégé des regards mais ouvert sur l’horizon et le ciel.

FR / EN